Historique de l'habitat individuel écologique en France et en Allemagne

    Agir et créer en préservant la planète est maintenant possible. Construire son logis, c'est s'approprier un espace pour y vivre à sa guise. L'environnement ne doit pas pâtir ni de sa construction ni de ses usages. Des alternatives existent pour protéger l'environnement.


Nous allons montrer dans cette partie l'évolution de l'architecture écologique en France et en Allemagne.

Voici le plan de cette partie:

       I) Les débuts de l'architecture écologique

              A. En allemagne

              B. En France

       II) L'architecture écologique de nos jours

                A. En allemagne

               B. En france



I) Les débuts de l'architecture écologique


           A. En Allemagne

En Allemagne, la construction écologique est fondée sur une longue tradition. Le pays très peuplé et faible en matières premières, a été obligé depuis toujours d'adopter une attitude économe envers les terrains à bâtir. Les premiers batisseurs se sont servis des ressources naturelles comme l'argile, le bois et la pierre.

C'est seulement la crise de l'économie et de l'énergie en 1970 qui a marqué un tournant décisif: la construction écologique a demarré surtout dans le sud de l'Allemagne avec la construction de logements résidentiels. Des architectes comme Dieter Schempp, Joachim eble, Thomas Herzog, et Rolf Disch ont joué un rôle important dans la construction écologique. Minke contribuera à la renaissance de la construction en torchis en Allemagne. Dieter Schempp et Eble ont étudié des modes de construction compatibles avec l'écologie et les économies d'énergie. Herzog et Disch ont contribué à la construction solaire.

            B. En France

En 1985, la couche d'ozone au-dessus de l'Antartique s'est réduite de 50% au cours du printemps. Les écoconstructeurs parlent progressivement des principes de la maison écologique, ainsi que des économies d'énergie et des énergies renouvelables. Les accords de Rio (1992) et de Kyoto (1997) proposent d'utiliser les ressources de notre environnement. Depuis la fin des années 1990, des architectes s'attellent à la réalisation de maisons bioclimatiques et intègrent les énergies renouvelables dans les constructions.

 

 

II) L'architecture écologique de nos jours

     A. En Allemagne

Entre 1991 et 1997, le concept de la "Passive Haus" a été dévellopé en Allemagne par l'ingénieur Wolfgang Feist.  L'Allemagne a construit plus de 6000 maisons passives en l'espace de 15 ans; et ces maisons ont de plus en plus de succès. C'est une maison à très faible consommation énergétique. Elle offre toute l'année une température ambiante et agréable. La réduction des besoins énergétiques repose sur deux techniques. D'abord, l'augmentation des apports solaires: cette technique a pour but de capter au mieux l'énergie solaire. Le plus souvent, cette maison s'associe à une véranda bioclimatique. Par ailleurs, l'isolation des bâtiments est tout aussi importante; celles-ci sont équipées de sur-isolation (fenêtres triple vitrage) pour réduire les pertes de température. L'énergie dégagée par les personnes et les appareils suffit à garder une température constante. Le principal avantage de la maison passive est de proposer une diminution des coûts de chauffage.

 

  

                                                   Maison bioclimatique (source: google images)

 

Par exemple, le Quartier Vauban à Fribourg en Allemagne est une très bonne illustration de l'avancée écologique. Dès les années 1980 la ville de Fribourg s'est souciée de son impact sur l'environnement et a choisi de dévelloper les énergies renouvelables et favorise les économies d'énergie dans l'habitat. La phase de construction a commencée en 1998 et a finit en 2006. Dans la ville, la priorité est donnée aux cyclistes, aux piétons et aux transports en commun. En 2000, Fribourg a lancé un programme "Fribourg région solaire", ou l'énergie solaire est mis en avant. Tous les batîments doivent répondre aux exigences du label "passive haus" correspondant à une consommation de chauffage de 65 kWh/m2/an.Ces logements utilisent les énergies renouvelables pour le chauffage. La forte isolation des parois sont des isolants thermiques efficaces mais également d'excellents isolants acoustiques. Le quartier Vauban possède également des toits-végétaux et s'occupe de la gestion des eaux de pluie.

  


                                                           Quartier Vauban à Fribourg

Nous avons créer une rubrique "quartier Vauban" plus détaillé.


 

      B. En France

Des architectes fondent en 1996 l'association Haute Qualité Environnementale (voir définition dans le glossaire). Ce label s'est largement développé; il est aujourd'hui au centre d'un mouvement qui concerne le monde des bâtiments. En 2000, le gouvernement élabore une nouvelle réglementation thermique pour réduire la consommation énergétique des bâtiments. En effet, l'énergie par les bâtiments représente 43% de la consommation énergétique française. Les foyers prennent ainsi la mesure de leur consommation énergétique à venir et de son impact sur l'environnement. La France s'est engagée à diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d'ci 2050. Le Grenelle de l'environnement (2007) a établi un projet de loi sur les performances énergétiques des batîments. Il voudrait une baisse de 38% de la consommation énergétique. Et fin 2012, tous les permis de construire déposés devraient être marqués de la norme:"bâtiment basse consommation".

HQE (source: google images)


Par exemple, la ville de Rennes s'est lancé dans le développement urbain écologique. Ce projet a débuté en 1989 et comprend de nombreux principes de développement durable. En effet, Rennes privilégie les espaces verts, les transports en commun, une gestion plus écologique de l'eau et de l'énergie, ainsi que la création de nouvelles zones d'aménagement (la Salvaterria qui est une résidence). Le batîment est compact afin de limiter les pertes de chaleur. Jean-Yves Barrier: le constructeur, a ainsi utilisé un mélange des matériaux sains et renouvelables, pour bénificier des avantages de chacun. Il a utilisé du béton, une ossature-bois de la terre crue et comme isolation de la laine de chanvre qui ont maintes avantages sur l'environnement. Les menuiseries en bois sont isolées et ont un double vitrage ce qui permet d'augmenter les performances isolantes. Près de cent mètres carrés de capteurs solaires situés en toiture permettant aussi de chauffer l'eau sanitaire.

 

                               Résidence Salvaterria à Rennes (google images)

 

Nous avons vu dans cette partie que l'Allemagne est en avance par rapport à la France concernant l'architecture écologique. Mais de plus en plus de personnes font le choix de ces maisons qui respectent l'environnement aussi bien en France qu'en Allemagne.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×